Rechercher
  • ateliersplumebulle

Comment aider son enfant à gérer les émotions de la rentrée ?





Ca y est le temps de la rentrée est bien entamé ! Le rythme des journées et des semaines se met en place doucement, et peut être l'avez vous remarqué une fois que vous récupéré votre enfant de la crèche ou de l'école ce dernier semble "exploser". Tempêtes émotionnelles, il passe des rires aux larmes en quelques instants !

Ce genre de réaction parfaitement normal peut perturber bien des parents. Vous vous posez tout un tas de questions : Pourquoi est-il aussi dur ? Pourquoi me fait-il une "crise"? Pourquoi se comporte-il ainsi alors que la maitresse ou les professionnels de la crèche ou la nounou me disent que tout s'est bien passé dans la journée ?


Et bien tout d'abord rassurez-vous : vous n'avez rien fait de mal et non votre enfant ne vous fait pas "payer" votre absence. En réalité tout ceci est lié à plusieurs facteurs :

-Tout d'abord la figure d'attachement, vous êtes la personne qui sécurise le plus votre enfant dans sa vie, son repère, son phare dans la nuit. Avec vous votre enfant sait qu'il est entendu et écouté et du coup il sait qu'il peut "tout exprimer".

- Ensuite les journées à la crèche ou à l'école sont très stimulantes et fatigantes pour votre enfant, pas de jugement par rapport à cela ce sont justes des faits. Activités, relations sociales, stimulations multiples tout ceci demande beaucoup d'énergie à votre enfant et peut générer une sorte de fatigue et physique et mentale en fin de journée.

-Enfin le rythme, votre enfant doit se lever tôt et parfois les siestes sont plus réduites ou même inexistantes alors la fatigue est bien réelle pour votre tout petit.


Alors concrètement que faire pour aider son enfant à mieux gérer ses émotions de fin de journée et améliorer la qualité des retrouvailles? Voici mes astuces :


-Un bon rythme de sommeil, essayez de favoriser le sommeil de votre enfant en le faisant diner relativement tôt : idéalement 18h30 tout au plus 19h pour un coucher entre 19h et 20h. Essayez de discuter avec la structure dans laquelle il est accueilli ou avec les enseignants pour qu'il puisse maintenir un bon rythme de sieste selon les besoins et l'âge de votre enfant si cela est encore nécéssaire pour lui car la dette de sommeil impact les émotions.


-Prenez le temps chaque soir au moment des retrouvailles pour parler de la journée, savoir ce que votre enfant à fait et s'il ne peut pas ou ne veut pas en parler vous pouvez lui raconter votre journée et lui dire comme vous êtes content de le retrouver ! On accueille aussi les émotions de son tout petit dans la bienveillance " oui je vois que tu as pleins de choses à me dire, c'est normal d'être triste/nerveux c'est normal la journée était longue...Je suis là, je t'entends, je t'écoute".


- Organiser une activité "défouloir" ( ce qui font des accompagnements au sommeil avec moi connaissent déjà). Il s'agit sur un temps donné de faire une activité pour "tout lâcher", on met en route un timer ( 5/10 minutes ou 15 minutes maximum) et on met la musique on danse, on saute, on court comme des fous dans le jardin... BREF ! On se lâche, on évacue toutes les tensions de la journée et surtout on passe du temps ensemble vraiment ensemble.


-Ensuite vient le temps de l'activité de "retour au calme" ( 5/10 minutes) on fait au choix une relaxation, un câlin/massage, on écoute une musique douce et on vient travailler sa respiration bref vous l'aurez compris on fait redescendre la machine, on apaise le mental et le corps !



Passer du temps de qualité, donner l'occasion à son enfant de libérer ses tensions et ses émotions et accueillir tout cela dans la bienveillance est la clé pour une rentrée plus serein et des retrouvailles plus apaisées le soir !

Alors vous essayez quand?




Retrouvez tous mes conseils personnalisés lors des mes consultations à distance ou en réel en accompagnement parental, et tous mes conseils sommeil lors de consultations à distance ou en réel ou lors des accompagnements d'un mois.



15 vues0 commentaire